zan_dem_iran@hotmail.com        Womens of 8 March Organization (Iran, Afghanistan)
   
Thursday 19th of October 2017
  العودة   France
Deux luttes, un but: la révolution!

Deux luttes, un but: la révolution!


Le 8 mars, jour de solidarité et d'unité internationale, jour de la marche contre le système patriarcal capitaliste qui domine le monde, ce jour est en route, jour de lutte pour atteindre nos objectifs de liberté et d'émancipation, jour pour rassembler des millions de femmes sous la bannière unique qui brisera la chaîne de milliers d'années d'oppression des femmes.

Cette année, nous pouvons sentir le souffle de l'espoir encore plus clairement. Ce souffle résulte des luttes de millions de femmes dans le monde entier lancé le 21 janvier 2017. Pour la première fois dans l'histoire, des millions de femmes, dans la solidarité internationale, se sont levées contre le régime fasciste impérialiste aux États-Unis alors que débutait son règne. Plus de 6 millions de personnes, dont une grande majorité de femmes, représentaient non seulement les revendications des droits des femmes, mais aussi se levèrent pour la défense d'autres personnes opprimées comme les réfugiés, les immigrants, les noirs, les latinos, les gays, etc. La solidarité internationale et la réussite de telles luttes peuvent et doivent servir à la poursuite de ces luttes, à répandre le feu de ces luttes justes et opportunes  en réaction aux crimes monstrueux que les nouveaux dirigeants de ce système, Trump / Pence, sont impatient de démarrer.

Notre organisation, en tant que mouvement révolutionnaire des femmes en Iran et dans le monde, et sur la base de notre analyse de la situation actuelle concernant l'intensification de l'asservissement des femmes et l'escalade de la violence contre les femmes à l'échelle mondiale, comme en Iran, conclut qu'il est essentiel de donner une réponse correcte et appropriée à une telle nécessité. Sur la base de cette analyse fidèle, nous jouons notre rôle de tout cœur et avec toute notre résistance en lançant et menant la «Campagne pour lutter contre les violences d'État, sociales et domestiques contre les femmes en Iran». Le début de cette campagne a coïncidé avec l'arrivée au pouvoir du régime fasciste et anti-femmes de Trump / Pence et les importants changements politiques qui ont eu lieu aux États-Unis. Ce changement politique aux États-Unis a donné un élan considérable à différentes sections et strates et à de nouvelles vagues de luttes politiques et sociales dans le monde.

L'un des aspects les plus importants de ce changement est l'utilisation du fascisme pur à l'échelle mondiale et particulièrement aux États-Unis - l'un des pays capitalistes-impérialistes les plus puissants sur cette planète - pour attaquer ouvertement les droits des femmes et intensifier l'oppression des femmes. Les attaques humiliantes, horribles et dégoûtantes sur les femmes par Trump lors de sa campagne présidentielle ont scandalisé des millions de femmes à l'échelle mondiale. Dès la première semaine du règne de Trump/Pence était organisé un acte à l'encontre les femmes avec le soutien et la participation du vice-président Pence à une manifestation contre l'avortement organisée par les fondamentalistes fascistes chrétiens – Pence est le première fonctionnaire des États-Unis détenant une telle position participant a une manifestation contre l'avortement. Ce sont des attaques ouvertes et acharnées à l’encontre des droits des femmes. Les tendances indiquent que ces attaques vont s'intensifier et que toutes les réalisations des femmes dans les pays occidentaux qui ont été obtenues grâce à des luttes à l'échelle mondiale seront ciblées encore plus brutalement.

L'intensification de l'assujettissement des femmes a été et est à l'ordre du jour de tous les États et forces anti-femmes et retrogrades dans le monde entier. Si le règne de Trump a commencé par l'attaque des femmes et la limitation des droits à l'avortement, deux jours plus tard, les dirigeants en Russie ont changé la loi sur les violences domestiques contre les femmes, si les fondamentalistes du fascisme chrétien aux États-Unis attaquent les cliniques d'avortement et tuent les médecins, les fondamentalistes fascistes qui gouvernent l'Iran et l'Afghanistan ont interdit le droit à l'avortement depuis qu'ils sont arrivés au pouvoir. Si le fasciste patriarcal Trump voit les femmes comme un objet sexuel pour le plaisir des hommes, le président patriarcal et rétrograde de Turquie Erdogan, voit la place des femmes à la maison servant des hommes et portant des enfants. Si au Brésil Maria Louisa est emprisonnée parce qu'elle s'est fait avorter, aux États-Unis Ana Yoka est en prison, parce qu'elle a voulu mettre fin à sa grossesse avec un cintre.
Du chauvinisme blanc / chrétien de Trump aux États-Unis au chauvinisme d'Erdogan en Turquie, du fondamentalisme du régime islamique d'Iran aux fondamentalistes fascistes chrétiens aux États-Unis, de la clique fondamentaliste d'ISIS au Moyen-Orient aux dirigeants sionistes en Israël, des fondamentalistes islamiques des talibans et des dirigeants d'Afghanistan, des néo-nazis en Allemagne à … si tous ces réactionnaires ont des différences, tous ces réactionnaires anti-femmes sont unis sur l'intensification de la violence contre les femmes. Le fait est que haïr les femmes et les enchaîner, est le dénominateur commun de toutes les forces réactionnaires, des fondamentalistes religieux et du patriarcat capitaliste-impérialiste.

Devant eux, se tient la moitié de l'humanité, où l'unité et la solidarité de millions d'entre elles dans le monde entier, dans leurs protestations contre le régime fasciste de Trump / Pence, ont montré leurs objectifs communs. La règle du système patriarcal qui a tissé le monde dans un réseau de système capitaliste est la base de ce but commun. Ce système a poussé les femmes à une position inférieure dans le monde entier. Aujourd'hui, l'intensification du chauvinisme masculin et le contrôle des femmes, qui les transforment de plus en plus dans le rôle des incubateurs et les traitent comme une marchandise pour le désir sexuel des hommes, sont les exigences du système capitaliste qui domine le monde.

'intensification de l'asservissement des femmes dans le monde est le rĂ©sultat de l'intensification des contradictions et de la crise rĂ©elle du système capitaliste. Aujourd'hui, l'intensification de ces contradictions a atteint un point oĂą elle produit des reprĂ©sentants fascistes tels que Trump, le reprĂ©sentant qui accĂ©lère brutalement l'oppression et l'exploitation et attaque les gens partout dans le monde, un reprĂ©sentant pour forger un «nouveau» rĂ©gime et un « nouveau Â» tournant US vers un Ă©tat fasciste pur. Pour nourrir ses principales exigences, c'est-Ă -dire l'obtention d'un profit maximum et le maintien et le dĂ©veloppement de ses intĂ©rĂŞts internationaux, le système capitaliste-impĂ©rialiste doit prĂ©server et intensifier l'oppression des femmes. Afin de prolonger son système oppressif, ce rĂ©gime doit prĂ©server et Ă©tendre la domination des hommes sur les femmes. La consĂ©quence de ce système que les femmes du monde entier, des pays dits modernes aux rĂ©gions les plus reculĂ©es, subissent, engendre une violence gĂ©nĂ©ralisĂ©e et le contrĂ´le des femmes par les hommes est de plus en plus institutionnalisĂ© par les lois, les traditions, l'idĂ©ologie, la culture et etc.

Pour la même raison, les fondements de l'unité et de la solidarité des femmes dans le monde entier sont des relations productives, politiques, sociales et culturelles rétrogrades qui gouvernent ce monde qui asservissent les femmes et les rendent esclaves des hommes. C'est la même relation oppressive qui a créé les conditions que la richesse de seulement 8 hommes équivaut à 3,6 milliards de personnes pauvres sur cette planète.

Un monde où 800 millions de personnes souffrent de la faim, un monde où 3 milliards de femmes souffrent de violence, un monde dont 70% de la production  provient du travail des femmes alors qu'elles vivent dans la pauvreté absolue. Un monde dont la majorité de son peuple est esclave de relations oppressives et d'exploitation.

Nous devons garder à l'esprit que la formation du fascisme pur aux États-Unis ainsi que l'accélération des mouvements fascistes dans d'autres parties du monde sont l'un des aspects les plus importants de la situation actuelle du monde et l'intensification des contradictions fondamentales du système capitaliste. Le capitalisme impérialiste, en particulier les États-Unis, répand le chauvinisme, le racisme et intensifie l'asservissement des femmes, attaque les réfugiés et les immigrants, les homosexuels, les invasions et les guerres et la destruction de la planète toujours plus vite... tout vise à façonner un ordre encore plus fasciste et réactionnaire, non seulement aux États-Unis, mais dans le reste du monde également. Pour le contrôle du monde, d'une coté ces pouvoirs sont en compétition, de l'autre ils essaient de faire croire aux gens que leur système est éternel et qu'il n'y a pas d'autre voie pour l'humanité. Mais il y a une autre voie, une lutte révolutionnaire pour renverser et éradiquer le système impérialiste capitaliste et tous les autres systèmes qui continuent leur existence basée sur l'oppression et l'exploitation. Sur cette voie, l'élimination de l'oppression des sexes dépend directement de la lutte révolutionnaire et de la solidarité avec les autres peuples opprimés. Cette lutte révolutionnaire peut être dans le même sens pour la naissance d'une nouvelle société, une société où toute l'humanité vivra ensemble libre et émancipée, indépendamment de leur sexe, race et nationalité! Les femmes ont le plus d'intérêt pour la naissance d'une telle société.

Sur cette voie et dans une situation aussi agitée, notre organisation participera activement à la campagne de lutte contre la violence à l'égard des femmes en Iran ainsi qu'à la lutte internationale contre le fascisme dominant aux États-Unis et fera son maximum dans ces luttes. Réaliser ces deux luttes dans la scène mouvementée du monde d'aujourd'hui est extrêmement important. Au moment où toutes les femmes réformistes et libérales mettent leurs efforts pour sauver le système ou au mieux pour le réformer, la campagne de lutte contre la violence à l'égard des femmes est en phase avec le renversement révolutionnaire du régime anti-femmes de la République islamique, principale responsable de l'asservissement des femmes – cette lutte devient encore plus important. D'autre part, jouer un rôle actif dans nos luttes internationales pour soutenir les peuples et particulièrement les forces révolutionnaires américaines qui luttent contre l’État fasciste de Trump / Pence est notre devoir dans l'internationalisme et dans les luttes décisives auxquelles font face tous les défenseurs de liberté, progressistes et révolutionnaires.

Les réalités en Iran comme dans le reste du monde exigent une réponse rapide et concrète aux besoins qui nous attendent. C'est pourquoi nous demandons à toutes les femmes, que ce soit en groupes ou individuellement, de participer activement à une campagne de lutte contre la violence à l'égard des femmes, ainsi que dans la lutte contre le fascisme pur aux États-Unis. Mener ces luttes unies, côte à côte, en nombre, dans la perspective de la victoire, sera un pas significatif au service de l'émancipation de l'humanité.

8 March Women’s Organisation (Iran-Afghanistan)

01/03/2017

www.8mars.com

zan_dem_iran@hotmail.com

https://facebook.com/8Mars.org

 

 
 تعداد صفحه: 3  تعداد رکورد;: 46  صفحه: 1 1    2    3   
 
  سازمان زنان 8 مارس (ايران - افغانستان)  © *** 2017 - 1998   8mars.com   *** استفاده از مطالب سايت هشت مارس با ذکر ماخذ آزاد می باشد٠