zan_dem_iran@hotmail.com        Womens of 8 March Organization (Iran, Afghanistan)
   
Friday 15th of December 2017
  العودة   France
Femmes du monde

Femmes du monde! Unissons-nous pour mettre fin Ă  la violence contre les femmes!

 

La question principale c'est: « Pourquoi les femmes, en tant que groupe social, sont victimes de sĂ©grĂ©gation et de violence ? Â»

Et question plus importante encore: « Comment mettre fin Ă  cette violence mondiale? Â»

Vous avez bien compris! Réfléchir à aider les victimes de la violence est une chose et réfléchir à l’arrêter en est une autre.

 

Oui, nous les femmes, de la naissance jusqu'à la mort, en temps de paix ou de guerre, et dans le monde entier, sommes confrontées à la ségrégation et la violence exercées par l'Etat, la société et la famille. La violence contre les femmes ne connaît ni nationalité, ni religion, ni race. Nous ne sommes à l'abri ni dans la rue, ni au travail, ni chez nous, ni dans notre lit.

 

La violence, le viol et la violence sexuelle, que ce soit dans les pays avec des législations "avancées" et "démocratiques" ou dans les pays arriérés, signifient que la femme est la propriété fondamentale de l'homme, que l'ordre patriarcal dote les hommes, socialement et politiquement, du pouvoir de contrôle sur les femmes; c'est le moyen de perpétuer et de garantir la suprématie oppressante de l'homme et la subordination de la femme. C'est le moyen de garantir les rapports sociaux et de production patriarcaux. Le viol et la maltraitance sexuelle sont des crimes contre les femmes. Partout dans le monde, de façon légale ou illégale, les femmes sont la propriété des hommes, comme des marchandises.

 

Dès lors, tant que les hommes pourront louer, acheter ou vendre le corps des femmes, tant qu'il sera exploitĂ© par la pornographie, tant que le pouvoir de l'argent permettra aux hommes d’être innocentĂ©, tant que des milliers de femmes seront violĂ©es dans les prisons, dans les rues ou chez elles, tant que les femmes seront emprisonnĂ©es pour avoir refusĂ© les mariages arrangĂ©s, le viol ou la prostitution, tant que plus de 20.000 femmes chaque annĂ©e seront victimes de crimes «d'honneur Â», tant que 200.000 filles de moins de 14 ans seront chaque annĂ©e vendues et achetĂ©es dans le commerce sexuel, tant que des milliers de femmes s'immoleront pour Ă©chapper Ă  la violence, tant que les femmes seront tuĂ©es, victimes des soupçons de leur fratrie, tant que les femmes perdront la vie Ă  cause de l'illĂ©galitĂ© de l'avortement, tant qu'elles seront lapidĂ©es parce qu'elles ont aimĂ©, tant que chaque jour, 3 milliards de femmes seront victimes de violence... Personne ne sera libre !

 

Mais aujourd'hui, parallèlement à la mondialisation de la violence, la lutte des femmes s'est elle aussi étendue mondialement, allant de l'Inde à Londres, de l'Egypte à la Turquie, de la Belgique au Congo, en passant par l'Iran, les États-Unis, ou encore par Kobane, les femmes s'inspirent mutuellement de leurs luttes et font leurs les avancées des autres dans d'autres régions du monde.

Femmes, portons nos voix dans les rues contre la violence envers les femmes!

 

Nous, un groupe de femmes kurdes, iraniennes, turques, belges, ... soucieuses de faire un pas pour mettre fin à la violence étatique, sociale ou familiale, nous nous réunirons le 25 Novembre 2015 à Bruxelles (Gare centrale) pour mettre fin à la violence envers les femmes!

 

 

Date : Mercredi, 25 Novembre 2015 de 14H Ă  16H.

Lieu : Gare centrale de Bruxelles

Les organisateurs:

Le Mouvement des Femmes Kurdes en Europe

L’Union des Femmes Socialistes / skb-aveg@hotmail.com

L’Organisation des Femmes du 8 mars (Iran-Afghanistan) / www.8mars.com

L’Institut Kurde de Bruxelles/ www.kurdishinstitute.be

 

 
 تعداد صفحه: 3  تعداد رکورد;: 46  صفحه: 1 1    2    3   
 
  سازمان زنان 8 مارس (ايران - افغانستان)  © *** 2017 - 1998   8mars.com   *** استفاده از مطالب سايت هشت مارس با ذکر ماخذ آزاد می باشد٠